Le chevalier double, Théophile Gautier

Le chevalier double, Théophile Gautier//

 Public cible:   trcs.communs 

Activité: lecture          étude de lexipit

Extrait 4 « Chose étrange…..la rouge avait disparu  »

Le texte:

 

Chose étrange, Oluf sentait les coups qu'il portait au chevalier inconnu; il souffrait des blessures qu'il faisait et de celles qu'il recevait : il avait éprouvé un grand froid dans la poitrine, comme d'un fer qui entrerait et chercherait le cœur, et pourtant sa cuirasse n'était pas faussée à l'endroit du cœur : sa seule blessure était un coup dans les chairs au bras droit. Singulier duel, où le vainqueur souffrait autant que le vaincu, où donner et recevoir était une chose indifférente.

 

 Ramassant ses forces, Oluf fit voler d'un revers le terrible heaume de son adversaire. -- O terreur! que vit le fils d'Edwige et de Lodbrog? il se vit lui-même devant lui : un miroir eût été moins exact. Il s'était battu avec son propre spectre, avec le chevalier à l'étoile rouge; le spectre jeta un grand cri et disparut.

  La spirale de corbeaux remonta dans le ciel et le brave Oluf continua son chemin; en revenant le soir à son château, il portait en croupe la jeune châtelaine, qui cette fois avait bien voulu l'écouter. Le chevalier à l'étoile rouge n'étant plus là, elle s'était décidée à laisser tomber de ses lèvres de rose, sur le cœur d'Oluf, cet aveu qui coûte tant à la pudeur. La nuit était claire et bleue, Oluf leva la tête pour chercher sa double étoile et la faire voir à sa fiancée: il n'y avait plus que la verte, la rouge avait disparu.

 

 

En entrant, Brenda, tout heureuse de ce prodige qu'elle attribuait à l'amour, fit remarquer au jeune Oluf que le jais de ses yeux s'était changé en azur, signe de réconciliation céleste. -- Le vieux Lodbrog en sourit d'aise sous sa moustache blanche au fond de son tombeau; car, à vrai dire, quoiqu'il n'en eût rien témoigné, les yeux d'Oluf l'avaient quelquefois fait réfléchir. -- L'ombre d'Edwige est toute joyeuse, car l'enfant du noble seigneur Lodbrog a enfin vaincu l'influence maligne de l'oeil orange, du corbeau noir et de l'étoile rouge : l'homme a terrassé l'incube.

 

 

Vocabulaire

Sentir :éprouver la sensation  de (quelque chose) احس elle ne sentait plus la fatigue

Cuirasse: 1-partie d'une armure servant à protéger le torse. une cuirasse en bronze ciselé 2. défense (qu'on élabore pour éviter de souffrir)(soutenu) une cuirasse d'indifférence.درع

VAINCRE Synonyme: battre, l'emporter sur. triompher dominerهزم

je  VAINCS tu  VAINCS il, elle  VAINC nous  VAINQUONS vous  VAINQUEZ ils, elles  VAINQUENT

heaume: au Moyen Âge casque médiéval en métal qui protégeait entièrement la tête et reposait sur les épaules.

Terreur: EFFROI,  peur, frayeur, panique…رعب

spirale     1. phénomène d'augmentation incontrôlable la spirale des prix • la spirale de la violence     2. forme d'une courbe enroulée .un cahier à spirale.

Pudeur: chasteté, continence, abstinence : s’habiller avec pudeurعفة

Prodige. Événement extraordinaire

     contribuer à.  donner, léguer,  participer à ساهم

     Azur. Ciel, firmament, voûte …

      Réconciliation .accord, entente مصالحة

 

Identification du texte:

Genre: extrait d’une nouvelle fantastique

Type: texte narratif /descriptif.

Situation du texte:

   Après avoir aimé Brenda et sous la pression de celle-ci ; Oluf a décidé de combattre  son double à l’étoile rouge pour s'en défaire  et reprendre une vie normale.

 

 

Axes de lecture:

1-combat entre le bien et le mal

-le combat est acharné

-Oluf aussi est blessé.

-l’amour de Brenda l’a poussé à mener ce combat

-              Le combat contre  le mal n’est pas facile

2-  combat contre son spectre, contre lui-même

-Oluf mène une guerre contre lui-même

-il donne et reçoit les coups.

-en tuant le spectre tout est rendu en ordre.

                 - Il faut triompher du mal qui est en        nous pour vivre en paix et en bonheur

 

 

Conclusion//synthèse

 

Enfin Oluf a pu se débarrasser de son double maléfique.

Toute l’œuvre est un symbole du conflit incessant entre le bien et le mal.

Moralité de l’œuvre
Enseignement moral que l'on peut tirer (d'une histoire ou d'un événement) expliquer la moralité d'une fable à un enfant