Extrait de la boîte à merveilles, de Ahmed Sefrioui:" À six ans, j'avais déjà conscience de l'hostilité......Sidi Ali Boughaleb, patron des médecins et des barbiers, ses douleurs ont disparu."chap 2

IDENTIFICATION DU TEXTE:

 

GENRE:ROMAN AUTOBIOGRAPHIQUE

MOUVEMENT LITTÉRAIRE:LITTÉRATURE MAGHRÉBINE D'EXPRESSION FRANÇAISE

TYPE DU TEXTE: NARRATIF

 

AXES DE LECTURE:

 

1-Méthodes d'enseignement traditionnelles:

 

*Jadis, au Maroc, un enfant doit fréquenter l'école coranique,le Msid.

*le maître : le Fqih

-Il a souvent une baguette pour frapper et punir.

-Un homme pieux, méticuleux, parfois autoritaire; 

-il nous apprend le Coran, la prière, quelques précèptes de notre religion;

-Sidi mohammed comme les autres élèves doit réciter tous les chapitres qu'il a appris depuis son entrée à école.

-Tout les élèves le respectent "le maître me fait signe de sortir."

 

2-Médecine traditionnelle et hypocrisie d'une femme:

 

*Lalla Zoubida , quand elle a des maux de migraine, fait recourt à la médecine traditionnelle pour en guérir: "elle avait les tempes garnie de rondelles de papier copieusement enduites de colle de farine"

-les Marocains continuent à apprécier ce genre de médecine

*Lall Zoubida en voyant Lalla Aicha affecte en exagérant ses maux et ses douleurs:

              -hypocrisie et mensonge , caractère bizarre de certaines femme dans notre société.

              -Affectation de la maladie.

3- Critique de la superstition:

 

-Lalla zoubida se plaint de plusieurs maux et douleurs.

-Sidi mohammed aussi avait le visage pâle,alors:

* Sa mère croit que les yeux des envieux en sont la cause.

* Lalla Aicha, son amie,la conseille de voir un Fqih dont les talismans sont infaillibles, et de visiter Sidi Ali Boughleb pour bénéficier de ses miracles.

        -À cette époque, et peut-être aujourd'hui encore,dans notre société on croit aveuglèment aux superstitions, 

 

  SYNTHÈSE:

 

Le petit enfant nous transmet les différents aspects de la société marocaine, qui continue à adopter un apprentissage et des pratiques traditionnels ainsi qu'une foi inébranlable aux superstitons( visite des voyants, marabouts, sanctuaires, talismans...)