La boîte à merveilles

Temps et espaces :

l’histoire se déroule vers 1921 quand le Maroc était encore occupé par la France.

L’auteur n’avait que 6 ans.

L’enfant habite Dar chouafa dans la Médina de Fès, il nous décrit aussi le Msid, les quartiers et ruelles de Fès, la kissaria les mausolées…

 

L’œuvre

Auteur

Date de publication

Genre

Narrateur

Personnages

La boite à merveilles

Ahmed Sefrioui

1954

Roman autobiographique

Sidi Mohammed

-sidi  Mohamed-lalla zoubida-lalla Aicha-Fatma bziouia…

 

Résumé de l’œuvre :

L’auteur raconte sa vie quand il avait 6 ans. Il fréquente le Msid et accompagne sa mère au souk ou aux voyants qu’elle consulte souvent. Après avoir perdu tout son argent, le père du narrateur était obligé de quitter la maison et voyager pour travailler aux environs de Fès comme moissonneur; pendant ce temps, l’enfant est tombé malade et la mère visite les voyants (sidi Elarrafi)

Lalla Aicha a beaucoup souffert aussi après le remariage de son mari Moulay ELarbi avec la fille du coiffeur mais les deux femmes vont vivre des moments heureux car, à la fin, sidi Abdeslam revient chez lui en semant la joie dans tout le quartier; de même que Moulay Elarbi a divorcé la fille du coiffeur et retourne à sa fidèle femme.

 

VALEURS DE LA BOÎTE À MERVEILLES:

 

-Religieuses( fqih, croire en Dieu l'omnipotent, aux anges, au paradis, à l'enfer, au jnouns...)

-Culturelles: le bain maure, les visites des marabouts, des mausolées, des voyants, les habits, les écoles coraniques,l'Achoura, la polygamie, l'enterrement, la solidarité entre voisins...)

-Éthnographiques: (les ruelles de Fès, ses quartiers, ses souks...)

 

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.