Histoire de la peine de mort

 

 

Histoire de la peine de mort

  La peine de mort ou la peine capitale est un châtiment appliqué, en terme d’un procès, à des personnes qui ont commis des crimes jugés impardonnables et horribles.

 Elle consiste à ôter publiquement ou en catimini la vie à ces personnes.

 

 

 

L’exécution se fait par un bourreau.

 

La peine de mort est une sentence très ancienne: Les Babyloniens, les pharaons, les grecs, les romains, et plusieurs autres civilisations l’ont appliquée pour des raisons politiques, religieuses ou sociales et culturelles.

 

Les exécutions sommaires

 

 

Quand elle est appliquée sans forme de procès, on l’appelle exécution sommaire ou acte de vengeance, il s’agit d’une décision prise de façon arbitraire  pendant les guerres , les actes terroristes, les vengeances racistes, les révolutions ou les suicides forcés :

Exemples :

Camp de concentration

Égorgement

Explosion

Feu

Noyade

 

Animaux sauvages

Pourquoi la peine de mort?

Faire régner l’ordre

Assurer la sécurité

Punir un ennemi ou un traître

Réprimer les adversaires

Respecter la loi ou la religion

protéger la société

  ou par simple vengeancePunir les criminels

Les méthodes et moyens d’exécution varient selon les crimes et les croyances:

La peine de mort en France

En France la question de la peine de mort a toujours opposé partisans et abolitionnistes

Dès l’ère humaniste et le siècle des lumières, le débat pour arrêter la peine de mort augmente mais c’est seulement en 1981 que cette punition sera finalement abolie!!

La Queensland en Australie l’a arrêtée depuis 1922 ( dernier État en 1984)

L’Angleterre en 1969 définitivement

 

 

 

Presque toute l’Europe, l’Australie, Canada, New Zélande, et la majorité de l’Amérique latine ont arrêté d’appliquer la peine de mort au 20ème siècle, contrairement à L’Asie et l’Afrique qui continuent de l’appliquer.

 

Le Docteur Ignace Guillotin qui était député de Paris recommanda la pratique de la guillotine pour assurer une mort rapide des condamnés et éviter la torture causée par les autres méthodes comme la hache ou le feu…

En 1792 la guillotine est adoptée dans toute punition de mort selon le code pénale qui stipule que:

’tout condamné à mort aura la tête tranchée »

 

La peine de mort divise le monde en deux parties:

 

 

Les abolitionnistes: ceux qui luttent pour l’abolition de la peine de mort

Les partisans : ceux qui sont pour l'application de la peine de mort

les gens de lettres et la peine de mort

 

 Des philosophes, des juristes et des gens de lettres se sont opposés à son application en France.

 Des voix s’élèvent contre l’application de la peine de mort depuis  le 18ème siècle avec le premier abolitionniste Cesare Beccaria , dans son livre «Des délits et des peines»,

 

 Victor Hugo a mené une guerre féroce contre la peine de mort en tant que député au parlement, et en tant qu’écrivains à travers son œuvre: le Dernier jour d’un Condamné, 1829

Albert  Camus aussi a  écrit : Réflexion sur la guillotine en 1957

Chiffres

 

 

Amnesty International, affirme qu’en 2008, au moins 2390 personnes ont été exécutées dans 25 pays dont 1718 en chine seulement(93% des exécutions ) et au moins 8864 personnes ont été condamnées à mort dans 52 pays du monde.

Aujourd’hui plusieurs pays l’appliquent encore:

 États unis, Chine, Arabie Saoudite, , l’Inde, l’Iran  le Japon,…

Jusqu’à 2016, 57 pays appliquent encore la peine capitale selon Amnesty.

 

Plusieurs pays la peine de mort devient un moratoire, c’est-à-dire la sentence de mort est prononcée mais n’est pas appliquée

 

 

Pourquoi appliquer la peine de mort?

ØArrêter les crimes dans la société,
ØFaire respecter la loi et la vie des citoyens,
ØAppliquer la justice : celui qui a tué doit être tué,
ØLa peine de mort est efficace car elle fait peur aux récidives,
ØElle soulage et satisfait la famille des victimes,

 

ØElle supprime de la société des personnes dangereuses pour elle

 

Pourquoi arrêter la peine de mort?

üElle n’est pas efficace car malgré les exécutions, les crimes augmentent,
üC’est Dieu seul qui a le droit de tuer
üAvant d’exécuter une personne, il faut réfléchir à ses enfants, à sa famille,
üAu lieu d’appliquer la peine de mort, il faut chercher les causes du crime,
üLa prison perpétuelle suffit pour éliminer un criminel de la société,
üIl faut protéger le droit à la vie,
üDonner une autre chance au criminel pour le repentir
üParfois on exécute des innocents et donc on ne peut pas rétablir cette injustice…

 

üAttendre le jour de l’exécution est un supplice terrible.