Comment rédiger un texte argumentatif?

Plan

    votre succèsنجاحك

 

Trois parties indispensables pour rédiger un texte argumentatif:

      introduction

     Développement

     Conclusion

     
          

Après une lecture attentive du sujet, il faut souligner les mots clés et relever les idées essentielles
      Sujet :

     Certains pensent qu'il faut punir un enfant en cas d'une erreur ou  pour l'éduquer. Qu'en pensez-vous? 

     Rédigez un texte argumentatif dans lequel vous montrez votre point de vue personnel avec des arguments pertinents

   

     L’introduction Il faut éviter les arguments personnels dans l’introduction

     Rédiger une introduction c'est:

     Amener  le sujet: Reformuler ou reprendre le sujet de votre propre façon

     Le situer dans un cadre spatio-temporel:  Au Maroc,  partout dans le monde, aujourd’hui, autrefois…

     Définir le thème abordé

     Annoncer la problématique: L’idée générale

     Se poser les questions  qui annoncent votre plan de développement :

Aujourd’hui, au Maroc, éduquer un enfant est une tâche difficile qui préoccupe les parents. Pour certains, la punition paraît encore efficace  à faciliter l’éducation et l’apprentissage d’un enfant. Or pour d’autres, celui-ci a droit à l’erreur qui n’est plus un échec. Alors, comment la punition pourrait être  une solution? Ne faut-il pas au contraire favoriser le dialogue et la discussion?

     Le développement
Comment faire un développement

     Chaque partie du développement correspond à une idée essentielle, ou répond à une des  questions posées dans l’introduction.

     Donc on consacre un paragraphe pour chaque idée essentielle..

     Assurer un certain équilibre entre les paragraphes

     Employer les connecteurs logiques pertinents entre les arguments et entre les paragraphes suivant les différentes relations de sens qu’ils expriment,

     Organiser les arguments accompagnés des exemples.

          L’éducation d’un enfant est indispensable pour son développement intellectuel et son intégration sociale. De nos jours, l’éducation d’un enfant repose sur différentes pédagogies et méthodes scientifiques dont le but est d’assurer une bonne construction de l’enfant. Au Maroc, plusieurs personnes pensent que le jeune doit être puni en cas de faute. Tout d'abord pour ne pas répéter la même erreur. Ensuite , un enfant impuni se croit libre et s'aventure encore à commettre des bêtises qui témoignent d'un manque de respect envers les autres. Pour eux,  certaines bêtises pourraient avoir des effets  inattendus et parfois  irréparables ,sans oublier que l'enfant puni  fait trop d'attention avant de refaire un geste irresponsable. Enfin, la sanction est une tradition héritée des parents.

             Au contraire, d'autres personnes affirment que dans plusieurs pays occidentaux, l'erreur est nécessaire  pour apprendre et même utile pour l'épanouissement des enfants qui peuvent en plus, l'exploiter dans d'autres situations similaires ou  compliquées pour résoudre quelques  difficultés. Permettre aussi  à l'enfant de commettre des erreurs et les corriger, l'aide à se sentir libre et épargné de la punition qui prive la plupart des jeunes de s'exprimer ,de créer et de prendre des décisions. En effet,  un jeune réprimandé pour avoir exprimé une opinion ou bien qui  a pris une décision dont les résultats n'étaient pas satisfaisantes, ne révélera plus ses opinions. Pire encore, il risquera de s’enfermer sur lui-même ce  qui favorisera chez lui la peur, l'isolement et la résignation. 

     La conclusion

Dans la conclusion:

     On fait Une synthèse de notre  développement.

     On précise  le choix  ou le point de vue personnel

     Proposer une ouverture au sujet initial.

     On ne doit pas dépasser les 4 ou 5 lignes.

     Conclusion

          Enfin, l’éducation est à la fois je crois qu'il faut donner plus de liberté aux enfants  parce que cela leur permet de créer et d'imaginer. De nombreux pédagogues ont démontré l'efficacité de l'erreur dans l'éducation. En fait, c'est grâce à cette erreur qu'il  va  construire sa propre expérience.