La boîte à merveilles

http://www.coursfrancais.sitew.com/

La boîte à merveilles

Littérature maghrébine d’expression française : un genre romanesque d’auteurs appartenant au trois pays du nord de l’Afrique : Maroc, Algérie et Tunisie. Elle est née sous la colonisation française de ces pays; écrire en langue française reflète le désir de certains écrivains de faire entendre leurs voix à l'occupant tout en reflétant les différents aspects de la cultture, de l'identité et aussi la souffrance de leurs peuples sous la colonisation, les traditions, les superstitions...

Quelques auteurs maghrébins:

 (Mohammed khayr Eddine,Assia Djebbar, Abdelkrim Khatibi, Fatima Mernissi, Driss Chraibi,Kateb Yassin…)

La boîte à merveilles,  fiche de lecture :

Auteur : -Ahmed Sefrioui (né en 1915 à Fès; mort en 2004 à Rabat)

  -Ses œuvres : la maison de servitude, le chapelet d’ambre.

Date de publication de l’œuvre : 1954

Circonstance de la publication : la colonisation française au Maroc.

Le genre : roman autobiographique car : il utilise quelques indices de l'autobiographie:le "je" par exemple

 

Autobiographie : un auteur raconte une partie de sa propre vie.

 

Indices(marques) de l'autobiographie:

-Utiliser les pronoms personnels: je, nous, me, m'.

-Les adjectifs possessifs: ma , mes , mon, notre, nos.

-L'auteur=narrateur=personnage.

-Relater des événements, noms de personnes et de lieux réels, 

-Le retour en arrière(récit rétrospectif).

-Le pacte autobiographique.

 

Focalisation: interne; parce que le narrateur=personnage principal

 

Personnages principaux :

Sidi Mohammed, le petit enfant seul et triste. C’est aussi l’auteur-narrateur qui raconte sa propre histoire.

Lalla Zoubida, sa mère qui a 22 ans et qui est fière de ses origines et parle beaucoup.

Sidi Abdeslam, le père du narrateur, tisserand, il ne parle pas beaucoup.

La chouafa, qui s’appelle Kenza. Elle occupe le rez-de-chaussée de la maison et a une grande renommée

Voisines de Lalla Zoubida : Rahma sa fille Zineb et son mari le fabriquant des charrues, Fatima Bziouia.

Lalla Aicha, l’ancienne et intime amie de Lalla Zoubida

Autres personnages : le Fqih, Abdallah l’épicier, Driss le teigneux….

 

 

 

 

Temps et espaces :

l’histoire se déroule vers 1921 quand le Maroc était encore occupé par la France.

L’auteur n’avait que 6 ans.

L’enfant habite Dar chouafa dans la Médina de Fès, il nous décrit aussi le Msid, les quartiers et ruelles de Fès, la kissaria les mausolées…

 

L’œuvre

Auteur

Date de publication

Genre

Narrateur

Personnages

La boite à merveilles

Ahmed Sefrioui

1954

Roman autobiographique

Sidi Mohammed

-sidi  Mohamed-lalla zoubida-lalla Aicha-Fatma bziouia…

 

Résumé de l’œuvre :

L’auteur raconte sa vie quand il avait 6 ans. Il fréquente le Msid et accompagne sa mère au souk ou aux voyants qu’elle consulte souvent. Après avoir perdu tout son argent, le père du narrateur était obligé de quitter la maison et voyager pour travailler aux environs de Fès comme moissonneur; pendant ce temps, l’enfant est tombé malade et la mère visite les voyants (sidi Elarrafi)

Lalla Aicha a beaucoup souffert aussi après le remariage de son mari Moulay ELarbi avec la fille du coiffeur mais les deux femmes vont vivre des moments heureux car, à la fin, sidi Abdeslam revient chez lui en semant la joie dans tout le quartier; de même que Moulay Elarbi a divorcé la fille du coiffeur et retourne à sa fidèle femme.

 

VALEURS DE LA BÎTE À MERVEILLES:

 

-Religieuses( fqih, croire en Dieu l'omnipotent, aux anges, au paradis, à l'enfer, au jnouns...)

-Culturelles: le bain maure, les visites des marabouts, des mausolées, des voyants, les habits, les écoles coraniques,l'Achoura, la polygamie, l'enterrement, la solidarité entre voisins...)

-Éthnographiques: (les ruelles de Fès, ses quartiers, ses souks...)

 

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.